Dernier conseil municipal d’Annecy historique

Le dernier conseil municipal s'est tenu lundi 12 décembre. Plus qu'une page qui se tourne, c'est un livre qui se ferme. Il faut remonter à l'annexion de 1860 pour retrouver de telles mutations dans l'histoire municipale annécienne!

L'Essord Savoyard de décembre 2016

Il faut reconnaître au maire actuel une belle énergie pour assumer à la fois le passage à la commune nouvelle et à la nouvelle agglomération du grand Annecy.
A ce dernier conseil municipal (cf OJ) nous sommes intervenus entre autres sujets sur le PLU.

Avenue du Rhône n° 3 : Bel exemple de l’architecture régionaliste et annécienne du début du XXe s.

Exemple d'architecture régionaliste du 20 ème siècle

Nous avons voté contre cette approbation car nous avons constaté, hélas que nos avis , n’avait pas du tout été pris en compte. Pourtant nous avions proposé un minimum de rectifications.

Nous avions regretté pendant la révision que les prescriptions architecturales d’ordre esthétique n’étaient pas assez précises. 

En ce qui concerne les abords du projet du centre des Congrès, nous avions déjà proposé que le parking de l’impérial ne soit plus classé en EBC et en zone Na…ce qui fait beaucoup d’honneur à un parking et à ses platanes, mais d surtout rendra plus difficile un « glissement du centre des Congrès sur cette partie », le jour où un accord pourrait être trouvé entre les opposants et les promoteurs du centre.

Par ailleurs nous avions proposé de protéger un certain nombre de maisons ou immeubles de caractères situés dans le secteur de l’avenue du Rhône et de l’avenue de Chambéry. Hélas, ces améliorations minimalistes n’ont même pas été retenues. Pour marquer notre désaccord nous avons donc voté contre l’approbation du PLU.

Voici les villas se situant en Zone UA qui ne seront pas (ou plus) protégées  au titre de l’article L.151-19 du code de l’Urbanisme, leur zonage pouvait aussi être transformé en zone pavillonnaire… 

Ces villas se situent en zone UA (29 m de hauteur possible!) ou UAa et sont donc soumises à une forte pression de la part des promoteurs. Elles ne se situent pas entre des grattes ciel comme la maison d’un dessin de Sempé…

Voici un exemple d’architecture des années 30 sur l’avenue de Chambéry :

Chemin de la Prairie n°4 : deux anciennes maisons mitoyennes des faubourgs annéciens (18e et 19 s.).

Souhaitons que cet immeuble de 1932, avenue de Chambéry, construit avec les matériaux de l’ancien collège chappuisien (XVIe s.), échappe aux démolisseurs (sa taille déjà imposante devrait tout de même les freiner)….mais cette construction de fait plus l’objet de protection avec le nouveau PLU.

Un immeuble de 1932 à Annecy

17 bis avenue de Chambéry. Cette villa de style art déco mériterait une attention particulière. Un ravalement mettant en valeur ses modénatures (notamment le dessin de sa cage d’escalier) serait bienvenu !

Villa de style art déco à Annecy

Et espérons que ce qui reste du charme du chemin de Prairie puisse être sauvegardé ! (dans le secteur en zone UBa le règlement est plus restrictif)